Applications
 

  Technologies
  Gestion du chauffage


 
 
  

Le chauffage électrique

Principes

Pourquoi choisir ce mode de chauffage ?

Les avancées technologiques dans le domaine du chauffage électrique sont nombreuses et tournées vers l'efficacité, les économies et le confort. Longtemps décrié -à cause de ses piètres performances- ce système de chauffage revient aujourd'hui en force grâce à ses nouveaux atôuts :

côut d'installation faible
durée de vie élevée
fiabilité des matériels
efficacité et performance
facilité d'utilisation
pilotage manuel, programmé, à distance [téléphone, Web...]
régulation précise
économies d'énergie [10 à 35%] possibles
désign et esthétique
entretien quasi nul
très bon niveau de sécurité
énergie pérenne

confort

pilotage du chauffage électrique à distance

 


Technologies principales

 

Le convecteur


Thermor Evidence

source : Thermor
modèle : Evidence

convection naturelle

l’air ambiant entre par le bas de l’appareil, se réchauffe au contact d’une résistance puis ressort par une grille.

l’air en mouvement déplace les poussières et le taux d’hygrométrie de l’air ambiant peut être modifié.

 

Le radiant - Le rayonnant


Thermor Amadeus

source : Thermor
modèle : Amadeus

[rendement 91%]

Le radiateur radiant fonctionne selon le même principe que le radiateur rayonnant : une plaque est chauffée par une résistance électrique qui, placée derrière une grille, permet de diffuser de la chaleur à tous les objets avoisinants qui à leur tour réchauffent l'air ambiant.

une sensation de chaleur uniforme et agréable ; pas de courant d’air, contrairement au convecteur, de noircissement ni de dessèchement ; esthétique moderne, avec de nombreuses possibilités de design et d’habillage ; grande facilité de régulation.

 

Le radiateur à inertie


Thermor Hypnose
1. corps de chauffe
2. film chauffant

source : Thermor
modèle : Hypnose

La chaleur produite est emmagasinée grâce à différents types de matériaux : briques réfractaires, fonte, aluminium, granit etc. le matériaux est chauffée au moyen d’une résistance pour, ensuite, restituer la chaleur progressivement. Elle est ensuite restituée uniformément via la carrosserie du radiateur, un peu à la manière d'un radiateur de chauffage central classique.

 

L'exemple ci-contre montre un mix "Fonte+Film"
des technologies "inertie (1)" et "rayonnement (2)".

Appélations générale
technologie appélation
fonte radiateur à inertie
aluminium radiateur chaleur douce
fluide caloporteur radiateur chaleur douce à inertie [voir ci-après]
fonte + film radiateur chaleur douce à inertie

 

Le radiateur à fluide caloporteur


Thermor Bilbao
source : Thermor
modèle : Bilbao

Le corps de chauffe en aluminium, ou en acier, contient un circuit de tubulures remplies d'un fluide caloporteur [ou thermofluide] qui transporte les calories produites par un thermoplongeur : l'élément chauffant principal.

Le fluide caloporteur est généralement de type "huile minérale". La montée en température est peu rapide, il est à privilégier pour les locaux peu isolés.

 

Ce type de radiateur est souvent classé dans
la catégorie "radiateurs à inertie".

 

L'accumulateur


 

A l'intérieur du radiateur à accumulation, grâce à des briques réfractaires chauffées par des résistances électriques, de la chaleur est emmagasinée pendant les heures "tarif heures creuses" (c'est à dire lorsque l'électricité est la moins chère).

Cette chaleur est ensuite redistribuée par rayonnement.

 

Le plancher chauffant


Thermor Plancher chauffant KS
source : Thermor
modèle : KS

[rendement 94%]

La dénomination plancher chauffant [ou chauffage par le sol] provient du fait que la chaleur est émise directement depuis le sol : ce faisant, la chaleur diffusée est uniforme et procure une sensation de confort très appréciable.

Les câbles chauffants qui serpentent dans le plancher en diffusant la chaleur. A l'instar du radiateur rayonnant, la chaleur est d'abord transmise aux objets proches qui à leur tour transmettent la chaleur au reste de la pièce.

La régulation peut être centralisée et/ou locale
grâce à un thermostat situé dans la pièce chauffée.

 

Pilotage et régulation

 

La régulation

Elle est assurée, pour tous les types de radiateurs et pour toutes les technologies, par un thermostat mécanique [à bulbe, tendant à disparaître] ou électronique.

Thermor Thermostat plancher chauffant KS
source : Thermor

Ces thermostats sont intégrés aux radiateurs mais des appareils centraux peuvent également participer à la régulation globale du système de chauffage.

Les thermostats électroniques permettent une régulation très précise [au dizième de degré près] ainsi qu'un pilotage efficace des températures de confort, d'économie et de hors-gel.

 

Le pilotage

Le pilotage a pour but principal les économies d'énergies et le confort des personnes. Il permet de gérer des plages horaires de chauffage et des températures associées à ces plages. De plus, le local piloté peut être divisé virtuellement en "zones" [de 1 à 3 principalement] et de piloter ces zones indépendament les unes des autres [ex. "zone jour/pièces de vie"- "zone nuit/chambres"]

Le pilotage peut être réalisé grâce à deux familles d'appareils

Le programmateur horaire Le thermostat d'ambiance programmable

Il adapte la consigne de température en fonction des périodes de présence ou d’absence du logement. Il permet en général de programmer des appareils de chauffage avec ou sans fil pilote.

Le programmateur horaire ne tient pas compte de la température ambiante réelle. Il envoie simplement des ordres de marches aux appareils sur lesquels sont réglées localement les consignes de température.

Jusqu'à 15% d'économies d'énergie

Il combine une régulation interne [thermostat] et un programmateur horaire. Le thermostat d’ambiance programmable permet le contrôle du chauffage suivant le niveau de température ambiant réel et la programmation horaire établie en fonction de l’occupation des locaux.

Jusqu'à 20% d'économies d'énergie

Le pilotage est en général, il est assuré depuis un boitier central par un des trois systèmes suivants:

fil pilote 6 ordres courant porteur radio-fréquence
Les commandes passent par un fil ajouté en plus des conducteurs d'alimentation. Les commandes passent par les conducteurs d'alimentation. Pas de fil supplémentaire. Les commandes sont envoyées par ondes radio. Pas de fil supplémentaire.
Pas de module spécifique, les radiateurs sont quasi tous pré-équipés pour recevoir les 6 ordres. Module CPL à ajouter aux radiateurs Module radio à ajouter aux radiateurs

 

Pour aller plus loin...

les appareils de pilotage peuvent être associés à d'autres fonctions tehniques pour élargir encore les possibilités de gestion du chauffage :

délesteur [couplé ou non au système de comptage tarifaire principal]

 

 

La commande par fil pilote 6 ordres

En plus de la ligne d'alimentation "classique" du radiateur, un fil supplémentaire dit "fil pilote" est ajouté au circuit. Ce fil sert à transporter les informations de commande à distance dont la liste est donnée dans le tableau ci-dessous.

Le fil pilote est obligatoirement installé dans toute construction neuve comportant du chauffage électrique, afin de pouvoir piloter correctement le système et ainsi concourrir aux économies d'énergies. Il peut également être utilisé en réhabilitation et rénovation, lorsque celà est possible de part la construction existante et les choix esthétiques du client [le fil pilote peut circuler sous goulotte...].

D'autres technologies peuvent être employées en cas d'impossibilité d'ajout d'un fil pilote [voir "courants porteurs" et "radio-fréquence"].

  ordre action sur la température économies d'énergie résultantes
1 Confort température de consigne respectée aucune
2 Confort -1°C abaissement de -1°C 7 à 10%
3 Confort -2°C abaissement de -2°C 14 à 20%
4 Eco / réduit abaissement de -3 à -4°C 21 à 40%
5 Hors gel    
6 Arrêt    

Abaisser la température de consigne d'un radiateur électrique
permet d'économiser 7 à 10% sur sa facture énergétique.

 

Tableau des signaux électriques correspondants aux 6 ordres.


fil pilote 6 ordres

source Promotelec


Ce tableau montre les types de signaux qui sont envoyés aux radiateurs par le fil pilote.

L'électronique interne des radiateurs interprête ces signaux et module ensuite la température de consigne suivant les ordres recus.

 

 

Il existe également
une commande 4 ordres [Confort/Eco/Hors gel/Arrêt] qui tend à disparaître : elle n''est donc plus à prendre en compte.




 

La commande par courants porteurs

en cours de développement

 

 

 

La commande par radio-fréquences

en cours de développement

 

 

 26 Drôme
 38 Isère
 73 Savoie



voir nos
réalisations



décrire
votre
projet



nous
contacter



TVA réduite
5.5 et 10%

[ mentions légales ] [ contacts ] [ plan du site ] [ qui sommes-nous ? ]